Séance de sensibilisation de l'UPAC

Séance de sensibilisation de l'UPAC

Prix régulier $0.00 Solde

Conférence web - jeudi 10 octobre 2024 - 0.2 UEC

Description de la séance de sensibilisation
La séance de sensibilisation présente ce qu’est la corruption, le processus de dénonciation, ainsi que les mécanismes entourant le passage à l’acte. Elle expose également les meilleures pratiques pour prévenir la corruption et lutter contre ce phénomène. Ces concepts sont expliqués à l’aide d’études de cas qui permettent aux participants de réfléchir, notamment, aux facteurs de l’environnement organisationnel qui rendent les transgressions possibles.

Objectifs de la séance de sensibilisation
  • Devenir proactif dans son milieu de travail;
  • Identifier l’UPAC comme ressource dans la lutte contre la corruption;
  • Reconnaître les différents actes répréhensibles de corruption : corruption, conflit d’intérêts criminel, trafic d’influence, abus de confiance et collusion;
  • Connaître les bonnes pratiques à appliquer en matière de lutte contre la corruption;
  • Connaître la façon de dénoncer des actes répréhensibles à l’UPAC.
  •  
Sylvie Hébert, formatrice : 
Sylvie Hébert est conseillère en prévention et en gestion des risques à l’Unité permanente anticorruption (UPAC). Elle a débuté sa carrière dans la fonction publique en 2000, au Tribunal administratif du Québec avant de se joindre à Services Québec en 2006. Elle a occupé des fonctions de formatrice au sein de ces deux organisations. Elle a fait ses débuts à l’UPAC en 2018, à la Centrale de dénonciation des actes répréhensibles, ce qui lui a permis de développer de solides connaissances sur les actes criminels reliés à la corruption. Depuis mars 2020, elle fait partie de la division de la prévention où elle met à profit son expérience de formatrice et ses connaissances en matière de lutte à la corruption pour donner des séances de sensibilisation et développer des programmes de prévention. Elle croit fermement que la prévention est la meilleure stratégie pour lutter contre la corruption et que c’est par la formation que l’on peut agir sur le comportement des gens.